← Retour à la liste des services

Soins Esthétiques

Le Vieillissement du Visage

Pour le comprendre, il faut retenir 4 mécanismes qui vont transformer l’aspect du visage avec l’âge :
- la perte de volume du derme : qui va donner les creux des yeux, des joues …
- l’affaissement, le relâchement des tissus qui va donner les poches, les bajoues …
- l’hypertonie musculaire qui va donner les mimiques fixées dans des rides du front et des yeux.
- la modification de la tension cutanée superficielle qui va donner l’aspect fripé, irrégulier, déshydraté de la peau.

Ces 4 facteurs de vieillissement sont inéluctables pour tous mais sont d’expression très variable selon les individus, tant dans leur proportion d’importance que dans l’ordre d’apparition qui est rarement simultanée.

C’est ce qui fait la particularité propre du vieillissement chez chacun et doit imposer au médecin morphologue et anti-âge de considérer l’image corporelle de son ou sa patiente dans son évolution propre, en se référant à son aspect de jeunesse, et non au travers de canons d’esthétique ou d’une image corporelle fantasmatique.

C’est en gardant à l’esprit cet aspect multifactoriel qu’il faut envisager les dégâts du temps et leur réparation par les techniques suivantes.


Le mésolift 

Technique de mésothérapie qui  consiste à injecter un produit actif avec une fine aiguille superficiellement le long des rides et sur toute la surface du visage. La technique d’injection est l’utilisation de la “main/seringue” ou d’un pistolet électronique, on fait plutôt actuellement un "nappage" en micro piquetages dans le sillon de la ride et dans les zones déshydratées du visage. L’utilisation éventuelle de l’injecteur en mode "rafale" permet de compléter le soin en créant une stimulation micro traumatique intense, permettent d’activer la production de collagène et de fibres d’élastine.

On injecte un  mélange nutritif et revitalisant pouvant comporter, suivant le patient, des vitamines, des minéraux, des vasodilatateurs, de la calcitonine et de l’acide hyaluronique non réticulé. Les différents mésolifts : 

Le micro-needling  soin anti age le plus intense après le PRP

Technique d'induction du collagéne par micro lésions superficielles, associée à l'application d'actifs nutritifs et réparateurs du tissu conjonctif.

coût : 185 € le visage - 200 € le visage et cou 

Le mésolift "gold standard"

mésothérapie manuelle ou assistée par injecteur électronique type U 225 avec injections dans le derme moyen de produits, contenant de l'acide hyaluronique, appelés "skin boosters"

coût : 160 € le visage et cou 

Le mésolift classique

mésothérapie manuelle ou assistée par injecteur électronique avec injections de substances revitalisantes type NCTF 135 de Filorga en "nappage"

Coût :  120 € le visage et cou

 

Ces traitements peuvent être effectués en alternance ou être combinés, pour le mésolift classique, avec un peeling léger.

Un premier traitement d'attaque toutes les 3 semaines à raison de 3 séances est recommandé pour démarrer l'induction de la revitalisation; puis une séance d'entretien tous les 2-3 mois suivant l'état de la peau.

Le suivi régulier de ce type de traitement permet à la peau de garder une texture plaisante et de limiter d'autant le recours à des techniques plus invasives.


 

La carboxythérapie

Effets du CO2 sur les tissus cutanés (cf www.afme.org)
Il améliore et augmente le débit sanguin et apporte une meilleure oxygénation. Cet afflux d’oxygène, lutte contre le vieillissement de la peau, la revitalise et la réhydrate, mais surtout stimule les fibroblastes, qui augmentent leur production de collagène et de fibres élastiques. Collagène et élastine mieux fabriqués et de meilleure qualité améliorent la texture, la souplesse et l’élasticité de la peau.

Indications de la carboxythérapie du visage
Relâchement cutané, peau fine et fripée
C’est la plus remarquable indication de la carboxythérapie, qui tient à son pouvoir stimulant sur le derme. De fait dans les peaux très fines, plissées, relâchées, et notamment, le bas du visage (ovale), le cou et le décolleté, le contour des yeux, les cernes sombres, mais aussi le dos des mains. On observe rapidement, dès les premières séances une amélioration de la texture, de la couleur et de l’épaisseur de la peau (liée à celle du derme sous-jacent).

La carboxythérapie et la peau en pratique
Il n’y a pas de contre indication à la carboxythérapie, si l’on excepte les femmes enceintes par principe et les sujets hémophiles. C’est une méthode légère, sans risque. Même injecté dans un vaisseau sanguin le gaz se dissout naturellement dans le sang. On procède classiquement à 8 à 12 séances (une par semaine au début), et par la suite des séances de rappel tous les 2 à 3 mois pour l'entretien.

 


 

Les comblements 

Il existe beaucoup de produits disponibles sur le marché : ce sont des gels stériles, apyrogènes, produits par génie génétique.  Ils sont composés de molécules d'acide hyaluronique comportant une réticulation, destinée à retarder sa dégradation dans la peau.

Indications et Mode d'utilisation

  • L’Ac Hyaluronique est indiqué pour le comblement des rides, plis, sillons, cicatrices 
  • L’Ac Hyaluronique le plus réticulé est indiqué plus particulièrement pour corriger les creusements des joues dus à l'âge, pour augmenter le volume des lèvres, pour combler les sillons plus prononcés.
  • L’Ac Hyaluronique le moins réticulé est plus particulièrement destiné à corriger les rides superficielles, contour des lèvres, front, etc. 
  • Après le premier traitement, une ou plusieurs injections supplémentaires peuvent être nécessaires, à intervalle d'une semaine, pour atteindre le niveau de correction souhaitée. 
  • Pour maintenir le degré de correction idéal, des injections complémentaires, au fil du temps, peuvent s'avérer nécessaires (par exemple 9 à 12 mois, ou 12 à 15 mois selon les produits).

Contre indications

L’Ac Hyaluronique ne doit pas être utilisé chez : 

  • des patients présentant des maladies cutanées aiguës ou chroniques dans ou aux alentour de la zone à corriger. 
  • des patients présentant des réactions inflammatoires ou d'infection dans les zones à corriger : Herpès
  • la femme enceinte ou allaitant 
  • les sujets de moins de 18 ans

Effets indésirables

Il peut exister des effets secondaires immédiats ou retardés : 

  • douleur temporaire ou dépigmentation au site d'injection 
  • petits saignements de la taille d'une pointe d'aiguille qui disparaissent sitôt l'injection terminée 
  • œdème local (gonflement), hématomes
  • démangeaisons, érythèmes 
  • effets secondaires disparaissent en général en moins d'une semaine.

 

La toxine botulique